Actualité du 16 au 22 janvier 2012

Birmanie:

L’opposante birmane Aung San SuuKyi a déposé mercredi sa candidature aux élections législatives partielles du 1er avril. Une première donc depuis le début de sa carrière politique, a constaté un photographe de l’AFP. La lauréate du prix Nobel de la paix se présente pour la Ligue nationale pour la démocratie (LND) dans la circonscription de Kawhmu, près de Rangoun. Un scrutin considéré par l’Occident comme un test pour les ambitions démocratiques du nouveau régime birman. La junte, au pouvoir pendant près d’un demi siècle, s’est auto-dissoute et a transféré en mars dernier ses pouvoirs à un gouvernement dit « civil », bien que contrôlé par d’anciens militaires.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_birmanie-aung-san-suu-kyi-candidate-pour-les-elections-legislatives-partielles?id=7407463

Birmanie :

De violents combats se sont déroulés depuis juin dans l’Etat Kachin, dans l’extrême nord du pays. Un conflit opposant l’armée birmane et l’Armée de l’indépendance kachin (KIA), une branche armée du mouvement. Des dizaines de milliers de personnes ont été déplacées. Le président birman avait ordonné à l’armée en décembre de ne plus attaquer les rebelles, un ordre récemment étendu à tout le pays.

Mais le ministre de l’immigration, Khin Yi, a admis cette semaine que cela n’avait pas suffit à mettre fin aux combats. L’ordre avait parfois du mal à être appliqué à la base. Un responsable proche du gouvernement birman a aussi relevé qu’aucune discussion n’était actuellement en cours entre combattants. De nombreuses minorités, qui forment un tiers des 60 millions d’habitants de la Birmanie, n’ont jamais pacifié leurs rapports avec le pouvoir depuis l’indépendance en 1948. Le pouvoir affirme aujourd’hui être prêt à des concessions politiques et à assurer un meilleur partage des richesses.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/01/20/le-gouvernement-birman-veut-poursuivre-les-negociations-avec-les-rebelles-kachin_1632230_3216.html

Chine :

La Chine est entrée dans sa période la plus festive, celle du Nouvel An lunaire et de ses retrouvailles familiales. Mais, pour de nombreux dissidents, ces fêtes ont un goût amer de répression. Cette année du Dragon devrait être marquée par un renforcement du contrôle en raison de la période sensible de transition politique. Un changement qui verra à l’automne le numéro un chinois Hu Jintao laisser sa place à son probable successeur, Xi Jinping, lors du XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois (PCC).

Depuis plusieurs semaines, les convocations policières se multiplient, tout comme les harcèlements et autres brimades envers ceux qui osent défier le PCC au pouvoir depuis 1949. YuJie, ami de Liu Xiaobo, le Prix Nobel de la paix 2010 emprisonné, a fini par craquer et a fui Pékin. En compagnie de sa femme et de son fils, il est arrivé aux Etats-Unis il y a quelques jours.

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/01/18/pekin-resserre-son-controle-sur-les-dissidents-et-multiplie-les-menaces_1631145_3216.html

Chine :

Comme partout dans le monde, les sites de rencontres fleurissent aussi en Chine. Ces derniers jours sur internet, nombreux sont les jeunes qui recherchent l’âme sœur, pas nécessairement pour la vie mais simplement pour fêter le nouvel An.

La politique chinoise de l’enfant unique fait des femmes une denrée rare, voilà pourquoi  louer les services d’une fiancée fait fureur. Le but est souvent celui de rassurer les parents qui s’inquiètent du célibat parfois prolongé de leurs enfants.

Mais la prudence reste de mise lorsque l’on se lance dans une telle opération de partenariat. Wang Qin est avocat. Il connait bien le système eT met en garde : « Si on n’est pas habitué à ce phénomène, il est conseillé de ne pas sortir avec des inconnus, au risque de se faire escroquer par ces soi-disant boy-friends ».

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_chine-fiances-a-louer-pour-le-nouvel-an?id=7404193

Chine :

L’année du dragon, qui suivra lundi celle du lapin, est considérée comme la plus propice dans le calendrier lunaire. Un enfant né sous le signe du Dragon, symbole des empereurs en Chine, ne manquera pas d’apporter le bonheur sur l’ensemble de sa famille, selon l’astrologie chinoise.

Ainsi, les années Dragon ont toujours été synonymes de pics de naissance en Chine, où une hausse de 5% des accouchements est prévue en 2012, selon l’agence de presse officielle Chine nouvelle. Le même phénomène est attendu à Hong Kong, Taïwan et Singapour.

A Hong Kong, par exemple, les autorités tentent de freiner l’afflux de Chinoises qui viennent accoucher afin de se voir accorder le droit de résidence et, ainsi, le droit à l’éducation. La dernière année du dragon, en 2000, avait provoqué une hausse des naissances de 5,6%.

http://www.rtbf.be/info/etcetera/detail_asie-l-annee-du-dragon-promet-courage-et-sagesse-aux-enfants-baby-boom?id=7422343

Chine :

En 2011, une équipe chinoise était parvenue à construire en l’espace d’une semaine seulement un immeuble de 15 étages. Un véritable exploit relevé, encore jamais vu dans le domaine de l’architecture et du bâtiment. Mais aujourd’hui, c’est un building de trente étages que des constructeurs chinois sont parvenus à bâtir en l’espace de deux semaines à peine, se relayant jour et nuit pour parvenir en temps et en heure à finir le chantier.

Comme on le voit, la Chine ne perd actuellement pas une minute pour s’accroître et s’étendre de manière hallucinante, battant tous les records de rapidité. Efficacité et rapidité semblent plus que jamais avoir été les deux mots d’ordre. Ils ont ainsi inspiré l’élaboration et la construction de cet hôtel de luxe de trente étages. Un building qui en l’espace de 360 heures de travail aura réussi à surgir de terre (presque) comme par magie !

http://www.gentside.com/architecture/ils-batissent-un-immeuble-de-30-etages-en-15-jours_art33478.html

Corée du nord:

Le fils aîné de Kim Jong-Il estime que les réformes à engager pour éviter l’effondrement de l’économie nord-coréenne conduiront à la fin du régime de Pyongyang, d’après un livre consacré à l’ex-héritier pressenti du pouvoir.

Kim Jong-Nam, demi-frère du nouveau dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-Un, est longuement cité dans un ouvrage à paraître vendredi au Japon. Titré « Mon père Kim Jong-Il et moi », cet essai est rédigé par un journaliste nippon du Tokyo Shimbun, YojiGomi, ancien correspondant à Séoul et à Pékin. Dans ce livre basé sur des échanges par e-mails et diverses interviews, notamment un long entretien accordé l’an passé depuis Macao, Kim Jong-Nam souligne que le régime communiste est confronté à un dilemme insoluble.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_coree-du-nord-l-aine-de-kim-jong-il-ecrit-un-livre-et-evoque-la-chute-du-pays?id=7401863

Corée du Nord:

Les images des larmes des Nord-Coréens effondrés après la mort de leur chef d’État Kim Jong-il le 17 décembre 2011 ont fait le tour du monde. On y voit des femmes et des hommes qui semblent meurtris, mais certains de leurs pleurs paraissent surjoués. Ces scènes de désespoir et de lamentation ont été dénoncées comme une orchestration du régime totalitaire en place.

Aujourd’hui, le Daily NK, un journal dont la rédaction est basée en Corée du Sud, révèle que tous les habitants de Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, qui n’ont pas participé à cette adulation excessive de l’ancien dictateur risquent jusqu’à six mois de travaux forcés au sein d’un camp de travail. Tous ceux qui n’ont pas assez pleuré, dont les larmes n’étaient pas sincères ou qui n’étaient pas présents aux rassemblements à la mémoire du chef d’État pourront être déclarés coupables.

http://www.gentside.com/kim-jong-il/des-camps-de-travail-pour-ceux-qui-n-039-ont-pas-assez-pleure-kim-jong-il_art33831.html

Inde:

A 17h mercredi passé, toutes les statues d’éléphants de la ville de Lucknow, ont été imperceptibles par les passants, explique le Courrier international. De nombreux Indiens ont ainsi été embauchés pour les recouvrir de draps et de longues bâches roses pour les plus imposantes. Cet ordre provient de la commission électorale de l’État en question. Les éléphants étant l’emblème du BahujanSamaj Party (BSP), ou Parti de la société majoritaire, l’objectif est d’empêcher toute influence des habitants pour les élections régionales des nouveaux représentants à l’Assemblée. Le BSP est le parti au pouvoir depuis 1995.

Certains s’indignent de cette décision. En effet, l’animal est sacré en Inde. Il est le symbole de la prospérité et est très présent dans la religion hindoue. Par conséquent, recouvrir les statues représentant le pachyderme est perçu comme une offense par certains croyants.

http://www.gentside.com/%e9l%e9phant/inde-des-statues-geantes-d-039-elephants-cachees-sous-des-draps-a-cause-des-elections_art33933.html


Japon :

Le Premier ministre, Yoshihiko Noda, cherche à réactiver les réacteurs nucléaires à l’arrêt pour éviter que d’autres entreprises ferment des usines au Japon. Cette décision a aussi pour but d’ouvrir d’autres dans des pays ne présentant pas de risques de pénurie et d’énergie. Pourtant ce jeudi 19 janvier, le gouvernement est forcé d’admettre que les Japonais, depuis l’accident de Fukushima, sont très réticents à accepter le redémarrage des réacteurs. Tous les treize mois, ils sont arrêtés pour maintenance. Il y a donc de fortes chances pour que, d’ici mai prochain, les 54 réacteurs japonais soient à l’arrêt.

« Passer l’été sans énergie nucléaire sera extrêmement difficile », prévient le ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (Meti), YukioEdano. Mais plutôt que de remettre en cause le nucléaire, le gouvernement de centre gauche préfère prendre son temps, ne pas accélérer les tests de résistance des réacteurs au séisme et au tsunami, juste pour obtenir leur redémarrage à temps au risque de s’aliéner cette fois-ci les Japonais.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20120119-le-japon-est-point-mettre-tous-reacteurs-arret

Japon :

C’est par le biais du site japonais, J-Cast News, qu’on apprend qu’une personne ayant dépassé les 35 ans, n’arrivera pas à se marier, au Japon ! Avec seulement 2% de japonais qui ont réussi à trouver leur âme soeur entre 35 et 40 ans, l’étude japonaise a démontré qu’il était  » impossible  » qu’un japonais (H ou F) ayant plus de 35 ans, puisse trouver une personne avec qui se marier. Le gouvernement japonais tire la sonnette d’alarme : en 2005, la proportion d’hommes célibataires de 35-39 ans était de 30,9%, au Japon. En 2010, on dénombrait 27,9% d’hommes célibataires âgés entre 40 et 45 ans.

L’étude pointe du doigt la situation précaire pour 99,5% de Japonais (H/F) de plus de 40 ans qui ne se marient pas. De plus, au Japon, dès 35 ans, les femmes japonaises célibataires sont considérées comme de  » vieilles filles « . Une mauvaise image qui leur colle à la peau et qui rend les rencontres amoureuses très difficiles.

http://www.gentside.com/japon/japon-apres-35ans-difficile-de-se-marier_mrm69699.html

Japon :

Le pays du Soleil Levant est connu pour sa folie et son excentricité dans le monde de l’actualité insolite. Preuve en est avec ces jeunes japonaises léchant des poignées de porte. Cette idée, totalement farfelue, vient du photographe RyukoAzuma. Après le succès d’un « tweet » dans lequel il prétend qu’une collection de photos de filles léchant une poignée de porte serait un grand succès, l’illustrateur a décidé de se mettre à l’œuvre.

Des images à vraies connotations sexuelles selon certaines personnes qui n’ont pas manqué de faire parler du photographe dans son pays. Il est important de préciser que ces jeunes filles sont entièrement vêtues avec des uniformes scolaires, ou avec des tenues d’employées de bureau souvent encadrées d’un décor assez soft. L’interprétation est propre à chacun!

http://www.gentside.com/japon/la-folie-de-jeunes-japonaises-qui-lechent-des-poignees-de-porte_art33732.html

Présentation: Maria Mancotta & Kim Dinh

Rédaction: Kim Dinh