“Les Orchidées rouges de Shanghai” de Juliette Morillot

Plongez dans l’horreur contée par une âme innocente à qui est révélée la cruauté du monde humain.

L’histoire Commence en 1937;  Sangmi a quatorze ans. La Corée est sous le joug du puissant Empire japonais. Elle ne le sait pas encore mais son destin va basculer.

Délaissée par sa mère, et sa famille en général, depuis la naissance ;  Sangmi se voit contrainte de partir à la campagne chez des amis pauvres de sa famille. Après avoir cordialement refusé de partir pour le Japon, la jeune fille se fait enlever par des soldats Japonais avec des dizaines d’autres Coréennes.

Leur destination ? La Mandchourie.

Les jeunes filles à peine arrivées se voient forcées d’intégrer, pendant presque dix ans , l’unité des “femmes de réconfort” créées pour ” soutenir” les soldats japonais. En d’autres mots , elles plongent dans l’enfer des maisons closes que l’armée nippone a installées dans une Asie embrasée par la soif de conquête de l’Empereur Hirohito.

Sangmi a une force de caractère incroyable et, l’espoir de retrouver la trace de son père biologique Français ainsi qu’une passion avec un officier japonais lui permette de résister à son terrible sort.

Voyageant de Séoul à Shanghai en passant par Singapour , Hiroshima et même l’Allemagne , suivez le destin bouleversant d’un petit bout de femme qui nous raconte avec une profonde innocence la tourmente de l’expansion territoriale japonaise à travers l’Asie.

Rédaction et Présentation : Alexandrine Brismé