Entrevue sur les femmes afghanes Shoukria Haidar, presidente de l’association NEGAR, soutien aux femmes afghanes

Entrevue sur les femmes afghanes
Shoukria Haidar, presidente de l’association NEGAR, soutien aux femmes afghanes

1-Pouvez-vous nous dire quelles est la situation actuelle des femmes en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans le 15 aout 2021 ?
Nous allons détailler en fonction des différents aspects qui touchent les femmes :
-L’éducation plus de 45% des filles vont à l’école sur un total de 9 millions d’enfants, et maintenant ?
-Le travail, y a-t-il encore une possibilité de travailler, au moins dans certains secteurs comme l’ont affirmé les talibans ?
-Les femmes n’osent plus sortir, elles sont agressées…quelle est la conséquence pour elles de l’application d’une loi islamique détournée ?
-Quant à l’art, il est complètement banni. Que deviennent les femmes artistes ?
L’objectif n’est-t-il pas de rendre les femmes invisibles ?

2-Les lois ont été abolies, ne reste-t-il plus aucun droit pour les femmes ?

3- Voyez-vous une différence avec l’occupation antérieure du pouvoir par les talibans entre 1996 et 2001?

4-Les femmes afghanes sur place n’ont pas baissé les bras et manifestent avec courage. Peut-il en résulter un impact sur la situation politique ?
Comment les femmes pourront-elles maintenir leurs organisations ?

5-Que pensez-vous de l’attitude des gouvernements en Europe ? Quelle position encourageriez-vous à l’égard du régime des talibans ?

6-Etes-vous d’opinion qu’il faut aider les femmes (dans les ONG, l’administration, l’éducation…) à sortir du pays ou au contraire les aider à résister sur place ? Y a-t-il réellement une possibilité de résister sur place?

7-Comment voyez-vous le futur des femmes et par conséquent celle de l’ensemble du pays dans un futur proche ?

Shoukria Haida presidente de l’Association Negar
Entrevue Shoukria Haidar, sur femmes afghanes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.