Progression de la pandémie (32)

Mercredi 29 avril

Et Amazone ?


Jean Batiste Malet étudie l’entreprise Amazone, qui distribue partout des colis de biens achetés, pas toujours essentiels, alors que les librairies et les magasins sont fermés. Il s’interroge pourquoi, alors qu’une décision du tribunal a interdit l’envoi de biens nonessentiels.

Une autre question est liée à la propagation du virus au sein de cette entreprise. Des travailleurs ont exercé leur droit de retrait en refusant de venir travailleur. Ils ont eu le salaire coupé et n’ont reçu aucune subvention chômage. Ils ont eu recours au tribunal. Plutôt que d’assurer des masques et du gel hydroalcoolique, Amazone a fermé certains de ses magasins en France et s’est recentré sur d’autres pays. C’est ainsi que des tondeuses à gazon sont envoyées à partir de l’Espagne et de l’Italie.

Joseph Besos, le patron d’Amazone, a vu récemment sa fortune passer de 116 à 145 milliards. Il est aussi propriétaire du Washington post, qui malgré tout critique son entreprise, qui est un état dans l’état.

Un patron (ou ex) de multinationale, Bill Gates, répond au journaliste qui lui pose la question concernant la globalisation et la dépendance vis-à-vis de la Chine : « Je trouve étrange que chacun veuille exploiter cette épidémie pour pousser ses idées, même si elles n’ont rien à y voir. Nous n’avons pas eu de rupture de marché pendant cette pandémie pour les ingrédientsmédicaux ! La Chine est en fait aujourd’hui le fournisseur le plus fiable pour ces ingrédients, en comparaison avec les pays occidentaux, qui n’ont pas répondu assez vite à la crise…
L’idée que n’importe quelle petite ville va se mettre à fabriquer ses voitures. Quels sont les produits qui ont disparu au niveau global à cause de cette crise ? A la Fondation Gates, nous sommes concentrés sur la pandémie et la collaboration, pas sur des diatribes politiques »xviii.

La question est ainsi éludée ! Avec sa Fondation, B. Gates se place dans la mondialisation de l’aide à la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.