III-ON RECONFINE (6)

Mercredi 8 juillet

C’est le personnel soignant dont la contribution a été indispensable en pleine pandémie qui a fait bouger les pouvoirs publics. 600 millions d’€ ont été attribués, qui se sont ajoutés aux 400 du Fonds blouses blanches. Ce sont les syndicalistes qui ont négocié cet accord : C’est un geste fort, une reconnaissance, une traduction des promesses et des applaudissements à hauteur de ce que les soignants ont donné durant la crise.

Une partie du budget sera consacré aux revalorisations salariales. On prend en compte non seulement le diplôme et l’ancienneté, mais aussi la pénibilité et la responsabilité de la fonction. Les hausses de salaire seront entre 1 et 15%. Il est aussi question de programmer un treizième mois et de mieux valoriser les compétences. Il faut aussi améliorer les conditions de travail : formations, horaires, congés, aménagements de fins de carrière… Dans leur prochain combat, les syndicats veulent obtenir des conditions semblables pour le personnel des maisons de repos.

J’ai suivi la conférence de Thomas Piketty lix dans le cadre de « Repairing the future », un cycle de conférences de Bozar sur l’après crise et ses effets. Il pense qu’il y a beaucoup plus d’inégalités sociales engendrées au niveau du logement et des moyens de vivre. Il faudra trouver de nouvelles formes d’organisation, qui ne dépendent pas des modèles politiques existants. On aurait peut-être pu aussi éviter tout le désastre résultant des conséquences du covid, entrainant la mort d’un grand nombre de personnes âgées. Il faudra aussi payer l’endettement résultant des mesures d’aides prises.

L’économiste propose un impôt sur la fortune correspondant au niveau de richesse des personnes et des taxes là où les émissions carbones sont élevées. Il encourage un plan de relance européen avec l’accord du parlement européen. Il veut qu’on évite de diminuer le pouvoir d’achat des classes moyennes et des classes défavorisées, afin qu’elles aient accès aux biens fondamentaux, le droit à un logement et celui de disposer d’un montant de base pour les empêcher de sombrer dans la pauvreté. Il encourage l’investissement dans les filières éducatives, l’extension du droit de vote des salariés dans les entreprises et le plafonnement le droit de vote des actionnaires individuels dans les sociétés.

Préparatifs pour la fête nationale du 21 juillet

Comme il va être difficile de la fêter dans la rue, Bozar a voulu mettre au premier plan des artistes, en exposant une série d’œuvres dans l’espace public. “Art Reconnects Belgium” est prévu dans quatre lieux belges. Quatre artistes ont réalisé une fresque murale, à Anvers, Charleroi, l’aéroport de Bruxelles et Bozar. L’une d’elles représente une fissure dessinée sur une façade représente une main qui s’accroche affirme l’espoir que les connexions sont partout. Il affiche sur une façade d’Anvers un message d’espoir et de connexion. Dema One, un des artistes, va graffer son « Diversity is the power » à Bruxelles avec la participation d’une dizaine de jeunes de son studio de Molenbeek. Le Street art artiste El Nino va afficher son projet sur la tour des finances de Charleroi. Rinus Van de Velde souhaitera la bienvenue aux voyageurs de retour à Zaventem avec une œuvre monumentale sur la connectivité et la résilience face au covid lx.

C’est une manière de déconfiner la culture en l’exposant au vu de tous dans les espaces publics. C’est une infime partie de cette culture qui traverse une période difficile, sans moyens pour s’exprimer.

Des aides aux artistes limitées dans le temps sont prévues : l’autorisation temporaire de cumul d’allocations de chômage et de droits d’auteur, la prolongation pendant sept mois du dispositif de non-dégressivité du chômage, l’assouplissement de l’accès au statut d’artiste pour les jeunes frappés par la crise. Le coût serait de 186 millions d’€ pour la dernière mesure, les autres n’entrainant pas beaucoup de dépenses. C’est une contribution mais qui reste mince face aux pertes que subissent les artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.